Opéra en plein air !

Publié le par pénélope

Demain soir j'assisterai à mon premier opéra !

Il se déroulera en plein air dans un endroit magnifique :
Le C
HÂTEAU DU CHAMP DE BATAILLE

l'un des plus imposants châteaux du XVII-ème siècle Français,
 situé en Normandie et à 30 min de chez moi !!!


les lieux que je préfère du jardin grandiose !


" La restitution des jardins à la Française, tels qu'ils avaient été pensés à l'origine, avec bosquets, parterres dessinés, bassins, allées, terrasses, plans d'eau et fontaines permettent de redonner à Champ de Bataille son unité initiale. En tout, plus de 30 hectares dessinés, nivelés, plantés, irrigués, une tâche titanesque qui font des jardins de Champ de Bataille l'une des plus grandes réalisations de jardin privés en France depuis le début du XX-ème siècle. "
source : akouna.com


Je ne sais pas encore ce qui m'attends,
ça promet d'être grandiose et à couper le souffle.
Je vais essayer de faire des photos et/ou vidéos.


J'espère une seule chose que le temps soit avec nous
et que nous puissions nous évader à travers la musique et les chants.


Je parle comme d'habitude une vraie piplette.
 Mais vous êtes tous en train de vous dire :
c'est quoi comme opéra ?


Je vais voir RIGOLETTO  !!!




" L’écoute de Rigoletto révèle combien, chez Verdi,
c’est le théâtre qui guide la musique.
Premier des opéras formant avec La Traviata et Il Trovatore la fameuse
«trilogie populaire»,
 il se situe au point d’équilibre idéal entre la tradition italienne du bel canto
et les forces novatrices qui conduiront aux chefs-d’oeuvre ultérieurs
comme Don Carlos et Otello.
La virtuosité est entièrement soumise à l’expression dramatique
et rejoint ainsi la spontanéité du théâtre parlé,
paré de toute la richesse de la voix chantée;
dans certains cas, c’est même à l’orchestre qu’est confiée la mélodie
 et c’est la voix qui est en charge de la conduite dramatique.
Son opéra contient des ensembles exceptionnels de verve et de vie
et un quatuor entré dans la légende,
celui rassemblant Rigoletto, Maddalena, le Duca et Gilda, dans l’acte III.
Lorsque Rigoletto fut présenté à Paris,
Hugo s’inclina devant cette prodigieuse réussite dramatique que
«seul l’opéra peut réussir et qui est interdite au théâtre...»."
source : akouna.com

Publié dans découverte

Commenter cet article

Alaro 20/06/2009 21:15

Alors c comment l'opéra? A+ ;-))

pénélope 21/06/2009 15:35


c'était bien mais y faisait pas chaud !!